CÂȘLARU Mariana-Diana
L’INTERLANGUE DES APPRENANTS ROUMAINS DE FLE AU CARREFOUR DES LANGUES ROMANES (ÉTUDE DE CAS SUR DES APPRENANTS ROUMAINS ÉTUDIANT AUSSI L’ITALIEN ET L’ESPAGNOL)

 
  FILOLOGIE
   
  978‐973‐595‐998‐2
  2016
 
  FULL E-BOOK
Format: add to cart
   
SUMMARY: Connaître deux langues n’est plus une grande opportunité, de nos jours ; être plurilingue c’est déjà mieux. On est de plus en plus désireux d’apprendre des langues et, dans ce contexte, la didactique, qui autrefois se méfiait de la ressemblance des langues, propose maintenant des techniques d’éveil aux langues et des méthodes d’apprentissage qui accordent du crédit à la proximité des langues et à l’intercompréhension. L’apprentissage d’une nouvelle langue est influencé par les connaissances acquises par le sujet avant et pendant le processus. Ainsi, apprendre une langue signifie exploiter, plus ou moins consciemment, l’espace de la proximité du système linguistique cible avec d’autres langues. Cette proximité encourage des transferts entre les systèmes linguistiques qui acquièrent une valeur positive ou négative à l’intérieur de l’interlangue vue comme le troisième système linguistique développé par l’apprenant, différent à la fois de la langue source et de la langue cible. Connaître la manière dont un sujet construit son interlangue est une condition indispensable dans le cadre de l’enseignement où l’on veut que l’élève ne soit plus un apprenti, mais le partenaire du professeur, qu’il soit responsable et conscient de son propre parcours.
Duplicate entry '10805686-editura' for key 'PRIMARY'